Sélectionner une page

Les cordonniers sont-ils les plus mal chaussés ?… Comme chaque semestre depuis 2014, nous évaluons le bien-être au travail dans notre propre entreprise, rendons publics nos indicateurs et dans une volonté d’exemplarité, témoignons de quelques actions mises en œuvre.

Le « Test du Cordonnier » mesure donc régulièrement les niveaux d’hyperstress et de motivation autonome au sein de nos équipes. Deux nouveautés cette année. Après un projet innovant d’évolution de notre organisation en équipes conseil très autonomes, nous avons aussi pris soin d’évaluer la perception de l’équipe face à ces changements. Par ailleurs, les collaborateurs de Nexmove et Capital Santé qui ont rejoint Human & Work Project participaient pour la première fois à l’étude.

Étude réalisée en mai 2017 sur la base d’un questionnaire en ligne adressé à l’ensemble des collaborateurs. Taux de participation : 83,8%

  • Niveau d’hyperstress : 6,5% (vs le panel Stimulus 25%)
  • Niveau de motivation autonome : 69,4% (vs le panel Stimulus 61%)

Au-delà de ces indicateurs, que retenir ?

Sans rentrer dans les détails, on retrouve les facteurs de motivation traditionnels de notre cabinet. Nos collaborateurs aiment leur métier, lui trouvent un intérêt fort, une grande utilité et prennent du plaisir à l’exercer. Ils apprécient la qualité des relations avec nos clients, la capacité à apprendre des choses nouvelles, le soutien de leurs collègues, et l’autonomie dans le travail.

Sans grande surprise dans une entreprise en mouvement, parmi les facteurs de stress, on trouve les questions de la clarté (« qui fait quoi », « qui décide quoi » dans l’organisation, les critères d’évaluation), de la fréquence des changements, de la perception de l’avenir, de la cohérence entre implication et rémunération et enfin, de la qualité de l’accompagnement du changement.

Un retour d’expérience : disposer régulièrement d’indicateurs sur le bien-être au travail est une excellente pratique pour permettre aux dirigeants, aux managers et aux collaborateurs de s’emparer du sujet et d’améliorer notre façon de travailler pour gagner en bien-être et en efficacité. Le cordonnier peut ainsi être bien chaussé !


Président

UA-108249031-1